Assemblée Générale du 29 janvier 2016

publié le 31 janv. 2016 à 08:09 par Redon Aviron   [ mis à jour : 5 févr. 2016 à 23:03 ]
L'Assemblée Générale de la SAREV a eu lieu à la maison des associations de Redon vendredi soir 29 janvier 2016.
Nous avons eu le plaisir d'accueillir Monsieur Christophe ROYER, Président délégué aux activités de plein air et de pleine nature et aux piscines de la CCPR.

Dans le cadre de son rapport moral Soizick PEROT, la président de notre association, a retracé les points clés de son engagement au cours de ses 2 mandats.
C'est avec une voix empreinte d'émotion que Soizick a annoncé ne pas se représenter à ce poste lors de la prochaine AG d'octobre 2016.
Après de nombreuses actions réalisées au cours du premier mandant, elle avait "rempilé" dans le but de soutenir et de voir aboutir le projet de nouvelle base nautique de Redon.
C'est avec une amertume certaine qu'elle a constaté que le projet n'était pas réalisé, et qu'il était encore bien hasardeux de risquer une date de réalisation effective.

M. Royer n'a pas pu que confirmer ses propos de l'année dernière, indiquant que le projet se ferait, qu'une étude était en cours, et qu'il espérait que la première pierre puisse être posée en 2017, afin de ne pas voir s'échapper les subventions allouées à ce projet. Néanmoins, aucune précision sur le projet, la nature de l'étude, les comités de pilotage et d'information des usagers n'a pas pu être communiquée, laissant l'assistance dubitative sur la capacité à réaliser ce projet dans les délais envisagés.

La SAREV a montré qu'elle avait largement rempli ses engagements au regard de la CCPR sur l'essor de l'activité (les scolaires, les jeunes, le tourisme, l'international), alors que les travaux promis par la CCPR pour faire progresser la situation matérielle de l'association n'ont pas suivi. Les locaux actuels sont très vétustes, inondés en période de crue, non chauffés, aux ouvertures cassées, avec des fuites d'eau et le hangar à bateau est trop petit pour stocker le matériel naviguant (bateaux, rames).

Cette réalité matérielle ne permet pas d'accueillir dans des conditions convenables les jeunes, les sportifs notamment dans la salle de musculation (non chauffée elle aussi) et de manière générale les personnes intéressées pour découvrir cette activité. Cette "stagnation" des locaux démotivent de les bénévoles compétents, avec le risque de ne plus pouvoir maintenir l'ensemble des activités mise en place, notamment avec les scolaires. Ce n'est pas une bonne image donnée aux jeunes, qui voient les adultes au responsabilité ne pas avoir de prise sur la réalité.

Quitus a été donné à l'équipe sortante sur sa gestion technique et financière, ainsi que sur le budget 2016 et l'évolution des tarifs des licences.

La nouvelle équipe, à élire en octobre prochain, aura pour enjeu de nouer avec ses élus et ses interlocuteurs de la CCPR une relation permettant de faire progresser concrètement l'entretien des locaux actuels, et surtout le projet de nouvelle base nautique. Ce plan d'eau, l'un des plus beaux de France, est une vraie richesse pour Redon qu'il nous faut collectivement pouvoir mettre en valeur grâce à un travail étroit entre le milieu associatif et les élus. Les besoins a intégré dans le projet de nouvelle base nautique devront être modestes afin de rester dans une enveloppe financière adaptée aux moyens de la collectivité afin d'éviter de nouveaux reports à des dates incertaines. Le club est dynamique, et doit le rester, tant sur sa partie Loisir que Compétition avec un titre de champion de Bretagne en 2015.

Pour finir, toute l'assistance a remercié chaleureusement Soizick pour le travail réalisé. Soizick reste bien entendu aux commandes jusqu'en octobre. La prochaine AG a en effet du être avancée afin que l'élection du nouveau président de la FFA prévue en décembre 2016, puisse être réalisée avec les nouvelles équipes de club et de ligue élues à l'issue des JO d'été 2016.

Encore merci à vous Soizick, Philippe, Bruno et les membres du comité de direction de la SAREV.



Thierry, bénévole du club.
Comments