22 mai 2016 : Randonnée sur l'Erdre

publié le 23 mai 2016 à 12:45 par Redon Aviron   [ mis à jour : 23 mai 2016 à 12:46 ]
Dimanche 22 mai, le club a participé à la randonnée organisée par le club de Nantes Léo Lagrange sur l'Erdre.
Avec 2 équipages de Yolette (10 personnes) nous avons rejoint l'armada multi-clubs d'une 15aine de yolette.
La randonnée d'environ 37km nous a permis de rejoindre au nord Sucé sur Erdre, les plaines Mazerolles, et au sud le port de Nantes (l'ensemble du parcours Nord-Sud de la carte ci-dessous).


La matinée s'est très bien déroulée, sous un ciel certes chargé, mais sans pluie.
Après l'excursion dans la plaine Mazerolles (la partie la plus au nord et large sur la carte), nous sommes redescendu au club de Sucé-sur-Erdre.
Une petite ondée bien sympathique a humidifié notre aire de pique-nique, justifiant la sortie de sacs et autres Kway pour s'assoir au sec !

Un pique-nique collectif avait été organisé permettant à chacun de piocher dans ses plats préférés (et les boissons aussi).
Après un déjeuner pantagruélique pour ce qui me concerne... nous eûmes juste le temps de plier bagage pour nous mettre à l'abri d'une belle saucée... sous les feuillages.

Après 15 minutes de grondement et de pluie soutenue, une timide pause des cieux nous décida de reprendre notre embarcation pour le retour au bercail.
Pour nous saluer dans cette heureuse décision, les cieux nous agrémentèrent de salutations pluviales (cats & dogs, disent les anglais). Je confirme que l'image des cordes tombantes est plus proche de la réalité ... Après 10 minutes de froides embrassades (à propos des salutations des cieux), nous pûmes rejoindre une zone plus accueillante, où notre barreur pu enfin s'endormir, bercer par flots, pour cuver... vous savez quoi. Bref, le soleil eut la bonté de nous sécher afin d'arriver dignement dans le port de la capitale régionale.

Content de notre succès sur les éléments, nous rentrâmes au club de Léo, où Philippe pu de nouveau démontrer sa maîtrise de la visseuse/dévisseuse sous le regard médusé et envieux (si .. si ..) des autres clubs, vantant l'ingéniosité de la trouvaille Redonnaise. Une visseuse/dévisseuse pour visser et dévisser les portants, il fallait y penser !  C'est ainsi que depuis, les nantais savent qu'il y a de l'électricité en Bretagne !

Merci pour votre patience dans la lecture de ce récit !
A la prochaine.